A l'origine de l'instabilité dans l'est du Congo

Précédent 5 / 8 Suivant

Les rebelles hutus rwandais sont entrés dans l'Est du Congo en 1994 après avoir, pour certains d'entre eux, participé au génocide des Tutsis au Rwanda. Deux ans plus tard, l'armée rwandaise à dominante Tutsi se lançait à leurs trousses et envahissait l'Est du Congo, faisant au moins 200.000 "disparus" parmi ces réfugiés, selon le HCR. La plupart des survivants sont rentrés au Rwanda, mais plusieurs milliers de réfugiés et de rebelles hutus continuent de se cacher dans l'Est du Congo et d'y semer la désolation.

France 24, août 2008